06/07/2008

Classe d'eau

Aqua.JPGDe l'aquarelle en eau profonde 

Du bleu d’en haut il suffit de se laisser glisser le long des filins pour tomber juste au seuil de la classe d’eau, sur le promontoire dominant les fosses du Haut Lac, à la profondeur inspiratrice par temps clair autant que sous les triples pluies.
Votre arrivée est attendue dans le silence de l’aube que trouble à peine le passage des ombles. Votre seul désir de participer à la classe d’eau vous tient lieu de Welcome. D’ici ne seront écartés que ceux qui dénigrent l’exercice de l’Aquarelle Insoluble, ricanants ou sceptiques; nul esprit médiocre ne sera non plus admis dans l’orbe lumineux, ni les aigres ni les ladres, ni les mesquins, les chafouins, les sournois, les perfides, moins encore les faux derches.
Ici s’acquiert l’art de l’Aquarelle Insoluble, auquel sera consacré tout le cours d’été. L’étude de ce matin sera consacrée aux à-plats de lumière bleutée en transit submesible que vous exercerez en murmurant la Black and Blue Fantasy à l’unisson des conques, seulement appliqués à vous laver le regard…

Image: Le train des eaux, aquarelle de Marie-José Imsand, 2008.

13:51 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peinture, poésie

Les commentaires sont fermés.